17/03/2021

Primature : les députés acquis à l’union sacrée de la nation posent aussi leurs conditions.

Primature : les députés acquis à l’union sacrée de la nation posent aussi leurs conditions.

Dans quelques jours, le pays aura le nouveau premier ministre qui va former son gouvernement afin de permettre à la RDC de bien fonctionner.

Cependant, le debat réside au niveau du profil de celui qui aura la charge de piloter l’exécutif national.

Selon la majorité de députés de l’Union sacrée, il faut un député national membre de l’Union sacrée à ce poste,car il a le compte à rendre à la population. Ces députés estiment que le nouveau premier ministre va évoluer dans la logique du président de la République de façon à l’aider à bien réaliser son programme.

« Mais parachuter un non élu serait une erreur grave,car ça bloquerait la machine gouvernementale et empêcherait le chef de l’État à imprimer sa vision basée sur le peuple d’abord, pour éviter le triste cas avec l’ancien premier ministre destitué sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA », ont clamé ces élus du peuple.

Toujours dans le même couloir des députés de l’Union sacrée, la candidature de Sam LOKONDE actuel DG de la GECAMINE n’est pas la bienvenue. Selon eux, il n’est pas un élu.

« il ne maîtrise rien de l’Union sacrée et ne viendra pas aider le chef de l’État, si ce n’est que le bloquer encore comme ce fût le cas avec les deux années couchemardeuses passées avec ILUNKAMBA », ont-ils soutenu.

Urbain kabey kabey

Laisser un commentaire

Remonter