17/03/2021

Détournement présumé à l’EPST : le procès s’est ouvert ce vendredi

Détournement présumé à l’EPST : le procès s’est ouvert ce vendredi

Début ce vendredi 05 Mars 2021, du procès des présumés auteurs de détournement des fonds alloués au financement de la gratuité de l’enseignement de base en RDC. C’est la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe qui a ouvert ce procès à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Deux prevenus ont répondu physiquement à ce procès. Il s’agit du directeur de la SECOPE (Service Nationla du contrôle et de paie des enseigants) Kambay Delphin et de l’inspecteur général à l’Epst Diamba Kahonde, tous, en détention au sein de la même prison.

La partie civile est représentée par un collectif d’avocats dirigée par Maître Coco Kayudi et quelques observateurs de la société civile notamment, le président du synecat Jean Bosco Puna.

Signalons que le directeur de la SECOPE et quelques cadres de l’Epst sont poursuivis pour détournement de plus de 62 milliards de francs congolais du programme de la gratuité de l’enseignement de base. Ce procès est le résultat du rapport de l’inspection générale des finances, déposé à la justice en Novembre 2020.

Jonsard MIKANDA

Laisser un commentaire

Remonter