17/03/2021

Felix TSHISEKEDI décide de construire un nouveau marché central moderne à Kinshasa

Felix TSHISEKEDI décide de construire un nouveau marché central moderne à Kinshasa

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A DÉCIDÉ DE CONSTRUIRE UN NOUVEAU MARCHÉ CENTRAL DANS LA VILLE DE KINSHASA

  • Le Marché central de Kinshasa mieux connu sous le nom de  » Zando » , et devenu vétuste, sera détruit pour être remplacé par un nouveau Grand marché moderne installé au même endroit.

C’est la décision prise et annoncée ce mercredi par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à l’issue d’une visite de terrain et un échange à battons rompus avec les différents protagonistes dans ce dossier qui s’est transformé en un conflit social dans la ville Kinshasa.

Les travaux de construction ont été confiés à l’entreprise SODEMA avec un financement de FBN BANK RDC dont le directeur général a pris l’engagement devant le Chef de L’ÉTAT.

Construit depuis plus de 50 ans , ce marché, principal centre de négoce de la ville de Kinshasa est fermé depuis une année sur décision de l’Hôtel de Ville de Kinshasa en raison de l’insalubrité indescriptible de ce lieu.

Seulement voilà, un conflit oppose la VILLE-PROVINCE de Kinshasa à un opérateur économique prénommé Hassan détenteur d’un contrat de réhabilitation depuis 2006. Décrié par une bonne partie des vendeurs et de l’hotel de ville, ce contrat fait opposition au nouveau projet.

Ayant entendu plusieurs versions contradictoires des faits, le Chef de l’Etat a décidé de se faire sa propre opinion en écoutant, dans une tribune de libre expression, les nombreux protagonistes les uns en face des autres.

La journée de travail du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a débuté ce mercredi par le tour de propriétaire de ce qui reste du marché Zando.

Perdu au milieu des montagnes d’immondices sous les odeurs puantes, le Chef de l’Etat a écouté les cris de détresse des riverains et autres habitants du quartier.

De retour à l’Hotel de ville de Kinshasa, le Président de la République a réuni dans la salle des conférences toutes les parties : l’administration du marché, les différents syndicats des vendeurs, les riverains et toutes les parties contractantes mises en cause.

Après un échange contradictoire de plus de 3 heures, le Président de la République a décidé de la reconstruction pure et simple de tout le grand marché, surséant ainsi le contrat avec l’opérateur Hassan.

L’autorité Suprême a mis en place un comité de suivi pour la matérialisation de la décision.

Pour accélérer le début des travaux, l’entreprise SODEMA et son partenaire financier FBN Banque ont pris l’engagement devant le président de la république et la population de donner à la ville un marché moderne qui tient compte de l’évolution démographique et des contraintes sanitaires.

La décision présidentielle a été très applaudie par la population mobilisée pour connaitre le dénouement de cette affaire.

Laisser un commentaire

Remonter