11/06/2021

Kasaï : Le Président de l’UNPC, section du Kasaï dresse un tableau sombre sur la liberté des journalistes de son ressort.

Kasaï : Le Président de l’UNPC, section du Kasaï dresse un tableau sombre sur la liberté des journalistes de son ressort. 03 mai journée de la liberté de presse

Le président sectionnaire énumère les cas les plus récents qui portent atteinte à la liberté de la presse au Kasaï :
𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗿𝗼𝗻𝘀 𝗽𝗮𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝘀𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗶𝗹𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗰𝗲𝗿𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗮𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝗼𝗻𝘁 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝗲́ 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝘃𝗲𝘀 𝘀𝗲𝗿𝗶𝗲𝘂𝘀𝗲 𝗮̀ 𝘂𝗻 𝗲𝘅𝗲𝗿𝗰𝗶𝗰𝗲 𝗹𝗶𝗯𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗲𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗣𝗿𝗼𝘃𝗶𝗻𝗰𝗲, 𝗮𝘂 𝗿𝗶𝘀𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗰𝗿𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗲𝘁𝗲𝗻𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿𝘀 𝗲𝘁 𝗮̀ 𝗹’𝗢𝗽𝗶𝗴𝗻𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗲 𝗹’𝗲𝘁𝗮𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗲𝘀𝘀𝗲 𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘁 𝗿𝗼𝘀𝗲,𝗲𝘁 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝘀𝗼𝗶𝘁 𝗲𝗻 𝗱𝗿𝗼𝗶𝘁 𝗱𝗲 𝘀𝗲 𝗳𝗲𝗹𝗶𝗰𝗶𝘁𝗲𝗿.
𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝗽𝗹𝗼𝗿𝗼𝗻𝘀 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗲𝗱𝘂𝗿𝗲 𝗮𝘆𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗼𝗻𝗱𝘂𝗶𝘁 𝗮̀𝗹𝗮 𝘀𝘂𝘀𝗽𝗲𝗻𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹’𝗲́𝗺𝗶𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗮𝘀𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗲́𝗲 𝗽𝗼𝗽𝘂𝗹𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗮𝗱𝗶𝗼 𝘀𝗼𝗹𝗲𝗶𝗹, 𝗶𝗻𝘁𝗲𝗿𝗽𝗲𝗹𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘆 𝗱𝗲𝘁𝘁𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗹𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗵𝗲𝘂𝗿𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝗺𝗶𝗲 𝗱𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗕𝗲𝗿𝗻𝗮𝗿𝗱 𝗢𝗡𝗔𝗞𝗔𝗡𝗔, 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗲𝘃𝗲𝗶𝗹 𝗰𝗼𝗻𝗴𝗼 𝗳𝗺, 𝗺𝗿𝗻𝗮𝗰𝗲𝘀 𝘃𝗲𝗿𝗯𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰𝗹𝗶𝗻 𝗞𝗔𝗟𝗢𝗠𝗕𝗢 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗧𝗡𝗖 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲 𝗴𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗲𝘂𝗿, 𝗮𝗴𝗿𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗺𝗲𝗻𝗮𝗰𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗺𝗼𝗿𝘁 𝗮̀ 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰𝗶𝘀 𝗞𝗔𝗟𝗔𝗟𝗔, 𝗲𝗱𝗶𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗱𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹 𝘁𝗶𝗿𝗲𝘂𝗿 𝗽𝗹𝘂𝘀, 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝘀𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝗹𝘀 𝗱𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗗𝗶𝗮𝗿𝗶𝘀 𝗞𝗜𝗡𝗗𝗔𝗟𝗢 𝗲𝘁 𝘀𝗮 𝘀𝘂𝗶𝘁𝗲 𝗲𝗻 𝗰𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝘁𝘂𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗺𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗟𝗨𝗖𝗛𝗔, 𝗲𝘁 𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗱’𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲𝘀… »

Maclaurin TSHIMANGA- MBUYI interpelle aussi les journalistes à travailler dans le respect des textes légaux qui réjouissent leur profession, appliquer plus les 15 devoir du livre jaune

𝗝𝗲𝗮𝗻𝗱𝗲𝗹 𝗠𝗨𝗣𝗘𝗠𝗕𝗔- 𝗞𝗔𝗟𝗢𝗠𝗕𝗢

Laisser un commentaire

Remonter