17/06/2021

RDC/Kinshasa: l’Assemblée provinciale de Kinshasa vient de démettre le chargé des missions du marché de la liberté de Masina que dirige madame Fatuma Mangaza

RDC/Kinshasa: l’Assemblée provinciale de Kinshasa vient de démettre le chargé des missions du marché de la liberté de Masina que dirige madame Fatuma Mangaza

C’est ce lundi 10 mai 2021, que l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa a procédé à l’examen et vote d’une motion de censure initié par l’honorable Armand Ifuketo élu de la circonscription électorale de Masina.

 » Nous avons mis en place une commission qui travaille quant à ce, madame Fatu a géré le marché de la liberté pendant 18 ans, d’une part sa gestion était parfaite et d’autre part, elle a mal géré. C’est à cause de cette megestion que les élus du peuple ont choisi la voix de la démocratie en exigeant sa révocation. Aujourd’hui, en dehors la gestion de la chose publique, la ville de Kinshasa doit décoller et doit être salubre. Pour la rendre salubre, il faut bien canaliser les recettes au sein de différents services », a soutenu l’honorable Lisa Nembalemba.

« Nous voulons un nouveau comité de gestion qui, dans les prochains jours va continuer à bien gérer tout en s’inspirant du passé dans le but d’encourager ceux qui font un bon travail afin de décourager ceux qui s’hasarderons sur ce chemin. Nous allons contrôler tous les marchés urbains dans la ville de Kinshasa car, explique-t-elle le contrôle parlementaire est l’une des missions dévolue aux élus du peuple. Il ne s’agit en rien d’un acharnement contre qui que ce soit », a-t-elle ajouté.

Il sied de noter que,ce vote à bulletin secret ,a enregistré 35 voix des députés provinciaux qui ont voté pour la révocation de madame Fatuma Mazanga contre 38 des députés provinciaux présents à la séance plénière de ce jour.

Les griefs retenus à sa charge on cite, entre autres, la megestion, la spoliation de la concession, la non rétrocession à la commune de Kimbanseke sa part des recettes générées par le marché de la Liberté.

Augustin Darama

Laisser un commentaire

Remonter