14/06/2021

RDC/SUD-KIVU : Ouverture de la frontière de Gatumba entre le Burundi et la RDC, le test Covid fixé à 30$ pour les étrangers.

RDC/SUD-KIVU : Ouverture de la frontière de Gatumba entre le Burundi et la RDC, le test Covid fixé à  30$ pour les étrangers.

Tout congolais sera contraint de payer le test covid-19 à 30 dollars américain lors qu’il veut franchir le sol Burundais et même à la sortie de ce pays et pour les nationaux (Burundais) ce même test est à 15.000 Fbu.

C’est ce qu’a annoncé le commissaire principale de la police Burundaise, monsieur Maurice MBONIPA, commissaire général de migration en République du Burundi. C’est lors de l’ouverture solennelle de la frontière Burundo-Congolaise de Gatumba ce Mardi 1èr Juin 2021.

Celui ci ajoute, qu’aucun test Covid effectué du coté Congolais ne sera accepté du coté Burundi pour les passagers. Pendant ce temps, le test Covid du coté congolais est fixé à 5$ pour tous passagers.

Une petite commerçante des tomates retrouvée à la frontière de Gatumba parle d’une mauvaise volonté des autorités Burundaise pour ouvrir cette frontière, car selon elle, traverser au Burundi devient un luxe et non pas dans le cadre du bon voisinage.

« Test Covid 30$ au Burundi et 5$ au Congo, CEPGL 10$ et 3000 fc, Viser sur un nouveau CEPGL 5000 Fbu au Burundi ou Passeport 5$, Carte hygiène 5$, Transport 5$ c’est la moitié de mon capital », renseigne cette petite commerçante transfrontalier.

A ce sujet, plusieurs leaders d’opinion lèvent le ton pour dénoncer cette escroquerie bien organisé par les autorités Burundaise. Dans une interview du député National Claude Misare, accordé au correspondant de Forum-infos (www.forum-info.net), celui-ci appel le gouvernement provincial du Sud-Kivu à discuter avec leurs homologues Burundais afin d’alléger cette mesure. Car selon lui, les petits commerçants transfrontaliers se verront coincés.

Quant au Maire de la ville d’Uvira, renseigne qu’il a déjà fait parvenir les pleurs de sa population au Gouverneur de la province du Sud-Kivu pour qu’il plaide à leur faveur auprès des autorités Burundaise.

KIZA MUHATO, révèle la loi de Nabuchodonosor, Œil pour Œil, dent pour dent si le Burundi ne revient pas sur sa décision pour les étrangers venant du Congo, précisément dans son entité qui est la ville d’Uvira. Cette décision tombe pendant que plusieurs Congolais vivant au Burundi en situation d’irrégularité avec leurs documents migratoire voulaient regagner leur pays le Congo de même ceux du Burundi au Congo.

Pour rappel, la frontière de Gatumba a été fermée en Mars 2020 suite aux mesures de prévention contre la propagation de la maladie à Corona Virus.

Pascal BAHUNDE

Laisser un commentaire

Remonter